De nos jours, être numérique ne suffit plus, il faut être pertinent! Vous voulez que vos employés investissent leur énergie et leur talent dans leur travail, et non sur les systèmes qu’ils utilisent. Coveo rend chaque interaction digitale plus pertinente. Nous sommes convaincus que si notre équipe a elle-même des interactions pertinentes avec ses outils de travail, elle sera plus performante et conduira Coveo à un niveau encore plus haut.

C’est dans cet esprit que Dominic Lajoie fut récemment nommé chef de l’information chez Coveo. Il veillera à ce que chaque employé dispose de tout le nécessaire pour faire son travail le plus efficacement possible. « De la configuration de leur poste de travail, en passant par l’utilisation sécurisée de leur ordinateur et dans l’exécution des applications qu’ils utilisent… les TI et les systèmes sont partout! Dans une entreprise ridiculement ambitieuse comme Coveo, être ralenti par un outil ou un système informatique n’est simplement pas une option », explique Dominic. « L’ensemble de nos systèmes est ce qui rend notre travail possible au quotidien. Ces systèmes sont en quelque sorte comme les bras qui exécutent notre stratégie numérique », poursuit-il. Dans un contexte de croissance hyper rapide, préserver l’agilité est une préoccupation de tous les instants et la mise en place des meilleures pratiques en matière de systèmes est l’une des clés pour y parvenir.  

Une passion de longue date

Natif de Québec, Dominic a toujours été passionné de sports et de technologies. « J’avais à peine 5 ans quand mon père a rapporté un ordinateur à la maison pour la première fois. C’était Noël en plein mois de juin! À la fin de l’été, j’étais en mesure d’écrire des programmes simples. J’ai alors compris que la technologie occuperait une place importante dans ma vie », explique Dominic. « À l’école, c’est moi qui aidais les enseignantes et les enseignants à utiliser les ordinateurs. Ça peut paraître banal aujourd’hui, mais à l’époque, l’informatique constituait une nouvelle réalité pour tout le monde », ajoute-t-il.

Dominic s’est naturellement retrouvé en génie informatique, à l’Université Laval. Après son stage à la fin de ses études, il a commencé à travailler pour le gouvernement de l’État de Washington. Au terme du projet sur lequel il travaillait, un choix s’offrait à lui : revenir à Québec, ou alors demeurer à Seattle pour une période de deux ans.

Dominic choisit donc de rester. « J’ai joint l’équipe de Microsoft qui avait comme mandat de créer leurs sites Web d’opérations mondiales, y compris leur tout premier site de commerce électronique. La construction du site a nécessité trois mois d’efforts pour notre équipe d’environ 30 personnes —  parlant 26 langues différentes! — permettant de réaliser des millions de transactions. Construire le même site aujourd’hui prendrait probablement moins de 30 minutes… », explique Dominic en riant. « Sérieusement, m’installer à Seattle a été l’une des meilleures décisions de ma vie. Non seulement ma carrière fut propulsée, mais cela m’a permis de me faire des amis de partout dans le monde et de visiter des endroits incroyables ».

Imaginez passer vos week-ends à skier dans les Rocheuses, dîner dans un pub avec des amis le soir venu, puis faire une longue balade à vélo le lendemain pour finir la journée en relaxant au spa et commencer une nouvelle semaine de travail pour l’entreprise la plus avancée technologiquement. Le rêve, non? C’était la réalité quotidienne de Dominic Lajoie à cette époque.

Retour aux sources

Dominic est revenu au Québec avec une expertise impressionnante et des années d’avance sur le niveau technologique de l’époque. C’est en 2007 qu’il s’est joint à Coveo, entreprise qu’il connaissait puisqu’il avait collaboré avec son fondateur, Laurent Simoneau, dans le but de développer un partenariat. Le partenariat discuté n’a jamais véritablement abouti, mais peu après, il a reçu un appel de Laurent. « Il m’a dit qu’il voulait discuter de quelque chose au petit déjeuner. Pour être honnête, je m’attendais à ce qu’il me propose un travail de vente et je savais que cela ne m’intéresserait pas, mais je ne refuse jamais un repas gratuit, alors j’ai accepté l’invitation! », plaisante-t-il.

À cette époque, Coveo cherchait à créer une division de services pour travailler avec les clients. À ce moment-là, quelques membres de notre département de recherche et développement travaillaient parfois directement avec les utilisateurs, mais c’était l’exception. La prestation de services n’était donc pas véritablement organisée.

« J’ai accepté l’offre de Laurent après trois mois de discussions. J’avais une tonne de questions et je souhaitais m’assurer que c’était du solide. Il fallait que je sois convaincu que quitter un emploi safe pour aller travailler pour une start-up était la bonne chose à faire. Je n’ai jamais regretté ma décision, j’ai toujours eu vraiment du fun à travailler chez Coveo. J’ai été un témoin privilégié de la croissance de l’équipe, qui est passée de 40 personnes à mon arrivée, à environ 500 aujourd’hui. J’ai l’impression que c’était hier! », déclare Dominic.

Dominic Lajoie fait partie des acteurs clés de Coveo depuis 12 ans et il a toujours trouvé et relevé une foule de nouveaux défis durant son parcours. Vous souhaitez faire partie vous aussi d’une équipe de passionnés? Consultez nos postes ouverts et propulsez votre carrière.

 

À propos de Antonine Yaccarini

Antonine travaille dans l’équipe des ressources humaines chez Coveo en tant que conseillère principale pour la marque employeur. Cette fille de Québec « born and raised » est passionnée par les communications et l’actualité, mais surtout par la manière dont les messages sont construits, transmis, reçus et compris.

Lire la suite du même auteur