Chez Coveo, on travaille fort et on a du plaisir à le faire! Mais outre l’aspect fun, on ressent tous plus que jamais l’importance que notre travail ait un sens. Étant des passionnés, il nous semble absurde d’attendre que vendredi arrive pour commencer à vivre et à faire des choses qui nous tiennent à cœur.

Coveo a bien compris ceci et instauré deux journées de bénévolat à son portfolio de bénéfices. Il s’agit de deux jours de congé payés à la disposition de tous ses employé(e)s pour faire des activités bénévoles dans un champs qui tient à coeur : lutte à la pauvreté, soutien à des activités sportives, mentorat, levées de fonds de toutes sortes. Tous les prétextes sont bons pour apporter sa contribution!

Bien que Coveo laisse une grande latitude à ses employés quant à l’utilisation de ces journées, certaines activités sont aussi proposées aux employés par Coveo. C’est le cas pour les ateliers de programmation offerts par l’organisme Canada en programmation, activités pour lesquelles Coveo fournit des locaux et des mentors bénévoles. « J’ai participé à un atelier de Canada en programmation et j’ai trouvé ça super intéressant. Ça m’a permis de me mettre dans la peau de débutants et ça m’a fait voir une réalité différente.  J’ai senti que je pouvais contribuer en utilisant l’expertise que j’ai développé chez Coveo », indique Denis Blanchette, chef d’équipe recherche et développement.

Coveo procure des locaux et des mentors aux ateliers de Canada en Programmation

Les activités peuvent également émaner d’initiatives des employés. « J’ai participé à une activité pour la Fondation Sourdine. Ils avaient un peu de difficulté à trouver des bénévoles puisque c’était un jeudi. Mais grâce à la générosité de mon employeur, j’ai pu participer à cette super belle initiative et je compte bien le refaire cette année », explique Sylvie Chabot, spécialiste en assurance qualité chez Coveo.

Le fonctionnement est simple : l’employé n’a qu’à demander congé à son gestionnaire et à prendre les heures de bénévolat prévues dans sa banque via la plateforme de gestion de ressources humaines.  Ce n’est pas plus compliqué que de prendre une journée maladie! (Et c’est pas mal plus agréable!).

L’implication sociale de Coveo ne date pas d’hier, mais l’idée de mettre officiellement deux jours à la disposition des employés fut inspirée par Sue Savage, représentante en développement des affaires chez Coveo. Sue s’impliquait pour Habitat for Humanity, le célèbre organisme parrainé par l’ancien président des états-unis Jimmy Carter, auquel elle donnait, à ses frais, plusieurs journées par année. Impressionnée par l’engagement de Sue, l’équipe de direction de Coveo s’est demandé comment mieux soutenir Sue dans son engagement, mais également comment encourager les autres employés à s’impliquer eux aussi dans des initiatives qui leur tiennent à cœur. C’est ainsi que le programme de volontariat ainsi que la campagne annuelle de financement pour Centraide furent instaurées.

Avoir un impact au travail et ailleurs

Les employés ont besoin de ressentir qu’ils ont un impact : c’est devenu un impératif pour les plus jeunes générations. Cet impact doit se faire sentir dans le cadre du travail en tant que tel, mais l’ajout d’activités qui sortent du cadre professionnel ont un effet extrêmement bénéfique sur l’engagement des employés.

Dans certains cas, l’activité est très loin de la réalité professionnelle de l’employé : « Je donne du temps au Club de curling Victoria, à Québec. J’ai même gagné le méritas du bénévole de l’année l’an passé! Participer à ce genre d’événement à l’extérieur permet de me changer les idées et d’être encore plus motivé et concentré sur mon travail quand je suis de retour au bureau », indique Alexandre Gallant, administrateur système.

Dans d’autres cas, des membres de l’équipe mettent à profit leur expertise professionnelle au service de la communauté : « J’étais bénévole pour un tournoi de soccer dans mon coin, mais avec le travail et la petite famille, je n’avais plus beaucoup de temps pour m’impliquer. Je donnais sporadiquement de mon temps pour leur site web, l’inscription en ligne et les système TI. Grâce au programme instauré par Coveo cette année, j’ai pu donner davantage de temps avant le tournoi, journée durant laquelle l’équipe manque souvent de bras », raconte Matthieu Thériault, développeur logiciel.

Enracinés dans la communauté

Le comité de développement durable propose toutes sortes d’activités pour donner le goût de l’implication à l’équipe. « Nous travaillons de pair avec Centraide pour encourager les employés à se prémunir de leurs journées de bénévolat et pour offrir une grande variété d’activités. L’objectif est évidemment de permettre aux membre de l’équipe de sentir qu’ils font la différence et ce sans jamais perdre de vue que ce sont les besoins des organismes et des gens qu’ils aident qui sont les plus importants dans tout ça », explique Jean-Christophe Dumont, le responsable des activités bénévoles du comité. « Sous peu, nous proposerons à l’équipe de participer à des corvées de nettoyage et de rénovation de gymnase pour les camps d’Autisme Québec », ajoute-t-il.

Coveo se donne donc le devoir de multiplier les actions afin de contribuer à faire une différence dans la société. Que ce soit par des participations financières, par l’investissement de temps ou d’expertise, par le prêt d’équipement ou de locaux, l’histoire de Coveo est intimement liée à son implication philanthropique. Dans les sept dernières années, Coveo a remis plus de 450 000 dollars à Centraide.

Vous voulez vous aussi travailler pour une entreprise responsable et engagée? Consultez les postes ouverts et joignez-vous à la #CoveoLife!

À propos de Antonine Yaccarini

Antonine travaille dans l’équipe des ressources humaines chez Coveo en tant que conseillère principale pour la marque employeur. Cette fille de Québec « born and raised » est passionnée par les communications et l’actualité, mais surtout par la manière dont les messages sont construits, transmis, reçus et compris.

Lire la suite du même auteur